Singapour #4, dernier chapitre

katong7

Je n’avais pas envisagé de consacrer autant d’articles (5 quand même) à mon voyage à Singapour de juin dernier mais ce voyage m’a tellement surprise que je n’ai pas réussi à faire autrement. Ceci sera donc (enfin me diront certains) le dernier article !

First thing first, la vidéo retraçant mon voyage de 5 jours à Singapour.

Après vous avoir parlé des quartiers de Chinatown, Little India, du quartier malais, de Singapour la ville-jardin et d’avoir longé la Singapore River, oui j’ai encore des choses à vous dire et à vous montrer qui ne rentraient dans aucune de ces catégories.

Musée national de Singapour :

Le National Museum of Singapour est le musée le plus ancien de la ville. En général comme dit à plusieurs reprises, je ne suis pas une fana de musées et préfère me promener dans la ville plutôt que d’arpenter les musées mais j’ai beaucoup aimé celui-ci car il retrace toute l’histoire de Singapour de façon ludique et interactive. Ce musée permet de comprendre comment un petit port marécageux est devenu la mégalopole multiculturelle que nous connaissons aujourd’hui : fascinant ! Et pour ne rien gâcher, le musée se trouve dans un magnifique bâtiment.

museum2 museum1

Dans ce musée on y trouve également des expositions d’œuvres en tous genres.

museum3

Musée National de Singapour93 Stamford Road – SINGAPOUR – 178897

Brunches Cafe :

Non loin de là se trouve Brunches Café que j’ai adoré : un endroit avec une vieille voiture dans laquelle on peut s’asseoir pour déguster un bon thé fleuri et décoré d’objets vintage ne pouvant que me plaire ! D’ailleurs vous pouvez même acheter ces objets vintage !

brunchescafe brunchescafe2 brunchescafe4 brunchescafe3

Brunches Cafe -96 Rangoon Rd, Singapour 218381

Tiong Bahru :

C’est le quartier bobo qui monte qui monte ! C’est l’un des premiers programmes de développement de logement de Singapour et c’est aujourd’hui un endroit où se succèdent les adresses tendance. Je n’ai pas apprécié l’architecture brute des bâtiments mais j’ai beaucoup aimé certaines adresses comme la librairie/pop up store Books Actually où les chats font leur toilette au milieu des livres.

booksactually2 booksactually

Books Actually9 Yong Siak St – Singapore – 168645

Emerald Hill :

Emerald Hill est une rue qui se situe près de Orchard Road, l’équivalent de nos Champs Elysées. A la vue de ces maisons coloniales, on oublie vite l’effervescence de la ville et on a l’impression d’être projeté au temps néocolonial.

emeraldhill3 emeraldhill2 emeraldhill

Katong :

Le quartier de Katong est un quartier traditionnel qui est le berceau de la culture peranakan, les descendants des premiers immigrants chinois installés dans les colonies britanniques. C’est aussi un quartier

theredhouse katong katong2

On y trouve même un temple indien : Sri Senpaga Vinayagar Temple.

katong3 katong4

Sri Senpaga Vinayagar Temple – 9 Ceylon Rd, Singapour 429620

Si vous êtes dans le quartier, ne loupez surtout pas la rue Koon Seng qui m’a fait pousser des « ah » et « oh » de ravissement à chaque pas ! Comme je vous le disais dans un article précédent, Singapour n’a certainement rien à envier à Notting Hill !

katong5katong10katong11 katong6katong12katong8 katong9

Dans le quartier de Katong j’ai pu goûter une spécialité locale. C’est une soupe à base de lait de coco, de nouilles, de crevettes, de poisson le tout parfumé de pâte de curry, de piment, de citronnelle et de coriandre. Je crois que c’est ce que j’ai préféré parmi tout ce que j’ai eu l’occasion de manger pendant ce voyage, un délice ! Et la feuille de bananier que vous voyez à côté c’est un otah otah, un plat de poisson grillé avec du tapioca et des épices servi enveloppé dans une feuille de bananier qui accompagne merveilleusement le laksa. Je suis allée au 328 Katong Laksa pour y goûter et c’est apparemment les meilleurs de la ville donc je ne peux que vous recommander d’y aller.

food

328 Katong Laksa – 51 East Coast Road – Singapour – 428770

Bilan :

Pour conclure ce chapitre singapourien, voici un petit bilan de mon voyage là-bas, un peu comme je l’avais fait pour mon voyage en Corée du sud.

On commence avec la nourriture car pour moi la nourriture locale d’un pays est très importante, je suis souvent plus attirée par les pays pour lesquels la nourriture représente une partie importante de la culture et là c’est clairement le cas, je crois n’avoir jamais visité un pays où l’on mange autant (même plus qu’en Corée) ! La nourriture ici est bien plus qu’une nécessité biologique, c’est presque une philosophie. En temps normal, cela ne serait pas pour me déplaire, bien au contraire mais à Singapour il y fait une chaleur tellement humide que cela m’a très souvent coupé l’appétit. J’étais donc frustrée car bien évidemment la diversité culturelle de Singapour transparait nettement dans la cuisine locale. Grâce à ma super guide Tham, j’ai quand même eu l’occasion de goûter la plupart des spécialités locales même si pour me convaincre il fallait en réalité qu’elle me force presque la main. J’ai d’ailleurs goûté une bonne partie des spécialités locales car je peux presque tout cocher sur cette carte ci-dessous.

whatiate

Les Food courts (hawker centers) sont une véritable institution à Singapour, on en trouve absolument partout ! Ce sont des espaces couverts équipés de nombreuses tables et bancs fixés au sol entourés d’échoppes qui servent chacun leurs spécialités culinaires que ce soit de la cuisine, chinoise, malaisienne ou indienne. C’est le meilleur plan pour manger bien et pour pas cher. Par contre l’inconvénient c’est qu’il y a rarement la clim.

Ci-dessous : le plat de gauche est appelé « carrot cake » mais cela n’a rien d’un carrot cake car ce n’est pas un dessert et il n’y pas de carottes, il s’agit en réalité de radis blanc mixé avec de la farine de riz et cuit à la vapeur. Le tout est ensuite sauté avec des oeufs, de l’ail et des oignons.

A droite c’est rojak, une salade traditionnelle de fruits et de légumes.

food4

Pourquoi je fais cette tête ? Parce que je sortais à peine de table et que ma guide ne voulait pas que je rentre en France sans avoir goûté un maximum de plats donc elle m’a fait asseoir dans un food court et m’a posé tout cela sur la table rien que pour moi ! Quand je vous dis qu’on ne fait que manger dans ce pays !

food3

Ci-dessous : l’ice kachang qui est composé de glace pilée, de haricots rouges, de la gelée d’agar-agar, du maïs, du lait concentré sucré, des graines de basilic, de la mangue, des cacahuètes, du Cendol (vermicelles de farine de riz) et du Durian (rappelez-vous, le fameux fruit qui pue). Je ne vais pas vous mentir, je n’en ai mangé que quelques cuillères, mes papilles ne sont pas habituées à ce genre de mélange… (oui dans la vidéo j’ai menti hi hi).

food2

Maintenant un petit listing de ce que j’ai aimé à Singapour et de ce que j’ai moins aimé.

+ :
– l’importante diversité culturelle
– voir les religions cohabiter
– tout est si propre
– la sécurité
– le fait que ce soit un pays où l’on aime tant manger
– tout le monde parle anglais
– les gens sont vraiment chaleureux

- :
– difficile pour les non-singapouriens de trouver un travail
– c’est un état strict, les chewing-gums sont par exemple interdits, il n’est pas possible d’avoir un chien si l’on vit en appartement…
– c’est une démocratie autoritaire EX : peine de mort, liberté d’expression réduite, grèves interdites (oui forcément pour une Française le dernier exemple ne peut que me déplaire ah ah)
– la chaleur et l’humidité, je ne sais pas comment les gens font pour rester bien coiffés et pour réussir à porter des chemises et des pantalons
– la vie est chère, par exemple il faut payer une taxe pour conduire une voiture mais cela amène ainsi les gens à prendre les transports en commun donc il y a aussi des avantages

joboffer

C’est maintenant le temps des remerciements. Merci à Interface Tourism qui m’a permis de faire mon premier voyage seule et de découvrir une si belle destination qui m’a touchée bien plus que je ne l’aurais imaginé. Merci à mon super chauffeur Victor qui m’a fait parcourir toute la ville et surtout dans une voiture si confortable et avec la clim.

victor

Merci à Tham, mon adorable guide qui m’a appris tant de choses. Cette femme est une perle, j’ai adoré passer du temps avec elle, même si elle voulait tout le temps soit me prendre en photo, soit me faire manger, soit les 2 à la fois. :)

brunchescafe5

Et merci à vous pour m’avoir suivi tout au long de mon voyage, j’espère vous avoir donné envie de venir à Singapour pas seulement pour y faire une escale mais pour y découvrir tout ce qu’elle a à offrir.

beatle

3 Commentaires

  • Amélie dit :

    Un voyage haut en couleurs ! La rue Koon Seng est vraiment trop (trop) mignonne <3

  • Sophany dit :

    Je crois que je vais m’enfiler tous tes articles de Singapour à la suite, haha ! Je voulais rebondir et nuancer ta partie sur les « moins » étant donné que j’y ai vécu presque un an :

    – La question du travail : oui et non, l’immigration est sélective et ils choisissent les meilleurs profils ! Alors aux meilleurs de se démarquer !

    – Etat strict : mes voisins de l’époque avait un chien en appartement, peut-être est-ce seulement réservé aux locataires de condo ? Sur la question des chewing-gums, je pense que c’est une question de bon sens. Singapour a fêté récemment ses 50 ans, ils peuvent bénéficier de l’expérience de leurs voisins. Oui ça peut paraître ahurissant comme loi, pour autant tout le monde la respecte sans que la police ait besoin d’user de la force pour la respecter : les Singapouriens sont juste bien élevés et veulent préserver leur territoire.

    – Démocratie autoritaire EX : oui, mais cette oppression ne se fait sincèrement pas sentir au quotidien. Une fois encore, je trouve que ces règles ont été mises en place pour conserver le territoire et pas nécessairement entraver les libertés des citoyens.

    – La vie est chère : oui et non, tout dépend si on accepte d’adopter les usage locaux et d’adapter légèrement sa façon de consommer ! Lorsque j’y étais en stage, je parvenais à aller aux restaus, voyager et sortir sans pour autant me priver !

    Je prépare un article sur les clichés sur Singapour, j’espère que tu accepteras d’y réagir quand il sortira !

Répondre à Sophany Annuler la réponse.

Laissez-moi un commentaire, j'adore vous lire