La côte Amalfitaine 1/3 : Naples

blogDSCF2606

Ciao tutti ! Nous rentrons d’un week-end de 3 jours et 1/2 sur la côte amalfitaine en Italie. Quel beau voyage nous avons fait ! Nous avions peu de temps donc notre programme était bien chargé, nous n’avons pas pu faire tout ce que l’on voulait mais je pense qu’on s’est tout de même pas mal débrouillé. Bien qu’on ne soit parti que 3 jours, j’ai quand même réussi à faire 500 photos ! Je ne vais bien sûr pas toutes vous les montrer mais il m’est impossible de tout caser en un seul article donc il y en aura 3 : le premier sur Naples, un 2e sur Capri et Anacapri et le 3e et dernier sur Sorrento, Amalfi et Positano. Buon viaggio !blogDSCF2638

On commence donc avec Naples qui est l’une des dernières grandes villes d’Italie que je ne connaissais pas encore (finalement on peut dire que je connais mieux l’Italie que la France maintenant). C’est une ville qui ne plaira pas à tout le monde car y règne une atmosphère particulière bien loin de la dolce vita que l’on peut retrouver dans certaines villes italiennes. C’est aussi une ville assez bruyante et sale (je crois sincèrement que c’est la ville la plus sale que j’aie vue en Europe). Ne parlons pas de la circulation qui est infernale (il vaut mieux avoir les nerfs bien accrochés), on klaxonne à tout va, les piétons traversent n’importe comment, les scooters se faufilent où ils peuvent, bref c’est un joyeux bordel !

blogDSCF3178

Et en plus il n’y a quasiment pas de vieilles Fiat 500 à Naples, celle-ci est la seule que j’aie vue !

blogDSCF2615 blogDSCF3173

Par contre il y a beaucoup de Ape Piaggio pour notre plus grand bonheur au Rital et à moi. On aurait adoré d’ailleurs pouvoir en louer un. :)

On s’arrête donc là pour les points négatifs car cette ville reste néanmoins fascinante. C’est en effet une ville exubérante qui ne laissera personne indifférent !

Visiter :

Tout d’abord vous pouvez y voir des places grandioses comme on en voit souvent en Italie.

blogPiazza-Bellini

Piazza Bellini

blogPiazza-del-Plebiscito

Piazza del Plebiscito

blogPiazza-Gesu-NuovoblogDSCF2610

Piazza del Gesù Nuovo

blogPiazza-San-Domenico-Maggiore-2

Piazza San Domenico Maggiore

blogPiazza-Trieste-e-Trento

Piazza Trieste e Trento

blogDSCF2689

Piazza Dante

blogDSCF2649

Piazzetta San Gregorio Armeno

blogDSCF2687

Il y a aussi un château et la magnifique galerie Galleria Umberto 1 qui ressemble un peu à celle de Milan.

Castel Nuovo

Castel Nuovo

Galleria Umberto 1

Galleria Umberto 1

Les Napolitains étant très religieux vous pouvez apercevoir des autels presque à chaque coin de rue, de nombreuses églises et des crèches napolitaines qui sont une tradition artisanale. Vous pouvez les admirer dans la pittoresque rue Via San Gregorio Armeno.

blogDSCF2650 blogDSCF2665

Il domo

blogDSCF2671 blogDSCF2672 blogDSCF3169

Cependant ce que j’ai le plus aimé c’est me faufiler dans les petites cours privées dans le centre historique : l’architecture est magnifique, le calme règne et le charme opère tout de suite.

blogDSCF2616 blogDSCF2620blogDSCF2648 blogDSCF2625blogDSCF2644 blogDSCF2642

C’est ainsi qu’on est tombé sur cette petite cour du Ministère de la justice assez incroyable !

blogDSCF3150

On a seulement passé une journée à Naples donc on a sûrement loupé de nombreuses choses qui valent le coup, surtout qu’on est pas très adepte des visites de monuments (je suis sûre que c’est à cause de mon père qui me forçait à visiter des musées régulièrement quand j’étais enfant), on aime surtout flâner dans les rues de la ville un peu au hasard pour s’imprégner de l’ambiance.

blogDSCF2633blogDSCF2669 blogDSCF2647blogDSCF2654 blogDSCF2686 blogDSCF3152 blogDSCF3161 Via San Gregorio Armeno

Et si on parlait de ce qui est pour moi le plus important à Naples : il cibo (la bouffe) !

Manger :

A Naples on pourrait manger toute la journée et d’ailleurs vous pouvez presque aller n’importe où ça sera forcément bon.  Il faut bien sûr manger la pizza la vraie ! Nous on a pris celle de la célèbre pizzeria L’antica pizzeria da Michele, une véritable institution. Si vous voulez manger à l’intérieur vaut mieux ne pas être pressé car il y a toujours une sacrée queue (même un vendredi en plein aprem). Je vous conseille donc de la prendre à emporter comme on l’a fait, ainsi en 10 minutes vous êtes servis ! On a pris chacun une Margherita qui était à tomber par terre et au prix imbattable de 4€ la pizza, oui Madame (à Paris on se fait clairement arnaquer) !

blogDSCF2657

Da Michele – Via Cesare Sersale, 1/3 – 80139 NAPOLI

Il faut se laisser également tenter par les tarali Napolitani dont je raffole (biscuits salés et bien poivrés avec des amandes).

blogDSCF3191

Bien sûr il ne faut pas oublier de manger de bonnes pâtes avec un ragoût à se damner et pour cela je vous conseille le restaurant Tandem (je n’ai pas eu le temps de faire des photos, c’était tellement bon que j’ai tout englouti en quelques minutes). Là aussi les prix sont plus que raisonnables car on en a eu pour 25€ pour plat et vin pour 2 personnes ! (Tandem – Via Giovanni Paladino, 51 – 80138 NAPOLI)

Côté sucré, les spécialités de Naples sont le baba au rhum et la pastiera (tourte farcie d’un mélange de ricotta, de fruits confits et d’eau de fleur d’oranger) entre autres.

blogDSCF3146blogDSCF3188

Et on n’oublie pas la granita al limone (sorbet à base de glace pilée). Au café Gambarinus elle y est particulièrement bonne, rien à voir avec celles qu’on trouve dans les food trucks habituellement.

blogDSCF2576blogDSCF2574 blogDSCF2572

Gran Caffè Gambrinus – piazza Trieste e Trento – 80132 NAPOLI

C’est bien beau bon tout ça mais on loge où à Naples ?

Se loger :

Je suis ravie d’avoir trouvé ce récent B&B sur booking.com (il n’est ouvert que depuis 3 mois)  car ce lieu est une véritable pépite située en plein centre historique de Naples dans la rue Spaccanapoli dans un magnifique immeuble ancien. Par contre si vous avez une jambe dans le plâtre oubliez, il se trouve au dernier étage (sans ascenseur bien sûr) et les marches en marbre sont vraiment très hautes !

blogDSCF3142

Tadam ! Bienvenue à The Church où vous serez chaleureusement accueillis par les propriétaires Enrico et Carla dans un immense appartement sur 2 étages avec un salon, une cuisine et une adorable terrasse pour prendre le petit déjeuner. Le maître mot de la déco : la récup’. Je suis amoureuse de cette idée de cafetière !

blogDSCF3097blogDSCF3101blogDSCF3099blogDSCF3108 blogDSCF3100blogDSCF3103 blogDSCF3102

Comme je vous le disais, il y a aussi une cuisine commune pour se faire sa petite popote ainsi qu’une salle à manger et un grand salon. On a vraiment l’impression d’être hébergé chez des amis, c’est génial.

 

blogDSCF3109 blogDSCF3112 blogDSCF3114

Ici voici notre salle de bain qu’on partageait avec les proprios (les salles de bain sont communes donc pensez à fermer la porte à clef ou vous risquez de vous retrouver dans des situations gênantes ah ah ah).

blogDSCF3127

Et ça c’était notre chambre sous les toits avec une immense terrasse rien que pour nous et une déco à nouveau 100% récup’. Je sais pas vous mais j’ai d’un coup plein de nouvelles idées pour l’appart !

blogDSCF3130blogDSCF3093blogDSCF3094blogDSCF3091blogDSCF3092

J’ai été plus qu’heureuse de m’atteler à la tâche. :)

blogIMG_0273blogDSCF3096

Incroyable cet endroit non ?! Si vous passez par Naples c’est décidément là que vous devez vous arrêter. En plus Enrico a toujours de bonnes adresses à recommander et discuter avec lui est un réel plaisir. Par contre svp évitez de lui dire que les Napolitains sont tous des mafiosi, il n’apprécie que moyennement. :)

The Church – Via San Bagio dei Librai, 39 – 80138 NAPOLI

Pour conclure ce premier chapitre, même si Naples n’est pas ma ville italienne préférée, c’est tout de même une ville à part qui mérite qu’on prenne le temps de l’apprécier et de la comprendre. C’est tout d’abord une ville culturellement très riche (« elle est bonne celle-là, elle a rien visité »), une ville bouillonnante entre les Vespa qui grondent et les artisans qui s’affairent devant leur magasin et le linge étendu sur les balcons lui donne ce charme de l’Italie du sud.

Ne partez donc pas avec trop de préjugés comme Napoli = mafia et insécurité. Tout le monde m’avait dit de ne pas apporter d’objets de valeur car Naples était une ville dangereuse et pourtant je dois dire que je ne me suis pas plus sentie en insécurité que dans une autre ville. Après je ne dis pas qu’il ne faut pas faire attention bien sûr (surtout dans le quartier espagnol) mais pas besoin non plus d’être parano et de rester scotchée à son sac à main. Partez avec l’envie de découvrir une ville à mille visages et tentez de l’apprivoiser, vous verrez, vous y découvrirez une ville authentique.

blogDSCF2651

Voilà pour notre journée à Naples, a dopo pour la suite ?

38 Commentaires

Laisser un commentaire

Laissez-moi un commentaire, j'adore vous lire