Quelques jours sur l’Ile Intense – La Réunion #1

En février 2016 je m’envolais pour quelques jours sur l’île Maurice (articles que vous pouvez relire ici). A cette occasion nous avions fait une escale de quelques heures à La Réunion.

L’escale est certes beaucoup trop courte pour pouvoir vraiment découvrir l’île mais suffisamment longue pour me mettre l’eau à la bouche et me donner envie de revenir plus longuement.

Mon souhait a été exaucé car grâce à l’IRT de La Réunion et la compagnie aérienne XL Airways, j’ai passé une semaine sur celle qu’on appelle « l’Ile Intense » pour mon plus grand plaisir !

Pourquoi l’Ile Intense ? Parce qu’intensément exotique et dépaysante, à tel point qu’il m’est arrivé à plusieurs reprises d’oublier qu’on était en France et presque surprise d’entendre les gens parler en français. Parce qu’intensément grandiose de par sa végétation luxuriante préservée et sa diversité de paysages (saviez-vous que 200 micro climats cohabitent sur l’île ?). Parce qu’intensément métissée : la population réunionnaise est le fruit d’une mixité incroyable composée d’Européens, de Malgaches, d’Indiens, d’Asiatiques et d’Africains qui cohabitent tous ensemble (cela m’a rappelé un peu Singapour mais également Maurice bien sûr). L’île qui s’appelait autrefois l’île Bourbon, s’appelle aujourd’hui Réunion car c’est la réunion de gens fédérés mais aussi la réunion de gens de cultures et de métissages différents. Parce qu’intensément riche culturellement et gustativement. Parce qu’intensément accueillante. Bref, vous l’aurez compris, je vous emmène avec moi pour une semaine réunionnaise intense

Notre trajet : St Pierre, Piton de la Fournaise, le Cirque de Cilaos, St Gilles, Cirque de Salazie, Hell Bourg, St André, St Denis en terminant par Sainte-Suzanne.

carte

A savoir avant de partir :

  • L’Ile de la Réunion est une île de l’ouest de l’océan indien et se trouve à près de 10 000 km de la France métropolitaine. La Réunion est un département français ;
  • On y parle le français et le créole réunionnais ;
  • La monnaie est l’euro ;
  • Les saisons sont inversées aux nôtres mais les températures y sont agréables toute l’année par contre en altitude les températures sont fraiches ;
  • Pour rentrer à la Réunion, pas forcément besoin d’un passeport, une carte d’identité valide suffit ;
  • Par rapport à la métropole, il y a un décalage horaire de+ 3h en hiver et +2h en été ;
  • Pas de vaccin obligatoire ;
  • L’eau est potable partout ;
  • De Paris à l’aéroport international Roland Garros (près de Saint Denis la capitale), il faut compter 11h de vol.

Le vol :

J’avais déjà entendu parler de la compagnie aérienne XL Airways mais je n’étais encore jamais partie avec eux. Il faut savoir qu’il s’agit d’une compagnie française qui propose des vols long-courriers (17 destinations sur 3 continents) à bas prix. C’est également la seule compagnie qui propose 3 départs entre la métropole et La Réunion (Paris, Lyon et Marseille). Nous avons eu le privilège de pouvoir nous promener sur le tarmac et de visiter le cockpit après avoir enfilé nos magnifiques gilets jaunes (vous auriez dû voir la tête inquiète des gens dans l’aéroport qui ont cru que nous allions faire une manif et par conséquent leur faire rater leur avion).

xl2xl1

Les sièges était confortables, nous n’avions pas moins de place pour les jambes que dans les compagnies classiques et quant au plateau repas il était meilleur que ce que j’ai l’habitude de manger dans les avions. La seule chose qui peut être un point négatif lorsqu’on a 11h de vol c’est qu’il n’y a pas d’écrans individuels, on peut cependant louer des lunettes de cinéma immersif Skylights (15€ /vol), expérience testée et approuvée !

St Pierre :

Première étape de notre voyage : St Pierre où nous nous sommes rendus une fois arrivés à l’aéroport de St Denis. Vous le savez peut-être déjà mais la majorité des villes à La Réunion portent un nom commencent par « saint » car elles ont été nommées par les colons qui souhaitaient les protéger. St Pierre est l’une des communes les plus peuplées de La Réunion et est souvent considérée comme la 2e ville de La Réunion après St Denis du fait de l’attractivité de son centre-ville.

Nous avons résidé 2 jours au Battant des Lames, un hôtel trois étoiles situé à l’entrée de la ville et ayant un accès direct sur la plage, l’idéal pour commencer ce voyage en douceur. Les chambres étaient confortables avec une belle vue sur le lagon et le petit déjeuner copieux comme je les aime.

battant1battant3 battant5

Ici vous pouvez apercevoir l’un des couchers de soleil que nous avons eu l’occasion d’admirer de la plage de l’hôtel.

battant4

Le Battant des Lames - 117 Boulevard Hubert Delisle, Réunion

A deux pas de l’hôtel se trouve le marché forain de St Pierre, l’un des plus beaux marchés de La Réunion. C’est un festival de couleurs, de senteurs et d’odeurs épicées.  On y trouve aussi bien de la volaille, que des fruits et légumes, en passant par les produits locaux, de l’artisanat, des vêtements… Il est immense donc prévoyez d’y rester un certain temps si vous souhaitez faire le tour. Même si vous ne souhaitez rien acheter, je vous conseille vivement d’y aller pour faire un plongeon dans la culture réunionnaise car les marchés ici sont d’étonnants lieux de vie très appréciés.  Il est ouvert tous les samedis matin de 6h à 12h30 environ.

C’est sur le marché que j’ai trouvé cette petite merveille de pin’s. :)

pins

marché forain de St Pierre – 33 Boulevard Hubert Delisle, 97410, Réunion

Difficile de parler de La Réunion sans évoquer le rhum car il s’agit d’une véritable institution, on pourrait même dire qu’à la Réunion tous les chemins mènent au rhum. :)  Nous avons donc visité la Saga du rhum, un musée installé au coeur de la plus ancienne distillerie familiale de l’île, toujours en activité (Isautier). Lors de notre visite on nous a notamment expliqué l’histoire et le processus de fabrication du rhum ainsi que la différences entre les différents rhums (le rhum traditionnel est fait à partir de mélasse et le rhum agricole à partir de jus de canne). Nous avons terminé la visite par une petite dégustation et je n’ai bien sûr pas pu repartir sans quelques bouteilles sous le bras.

rhum2 rhum

la Saga du Rhum – Chemin Fredeline, 97410, Réunion

Piton de la Fournaise :

Direction maintenant le fameux volcan du Piton de la Fournaise, le lieu incontournable de l’île et donc le plus visité ! Pour nous y rendre nous avons pris la direction du Tampon, puis traversé la Plaine des Cafres en empruntant une charmante petite route au beau milieu des pâturages. Nous nous sommes arrêtés pour faire une petite balade dans la forêt avant d’admirer la Rivière des remparts.

vallee-des-remparts1 fournaise1

vallee-des-remparts2

Nous avons ensuite traversé la Plaine des Sables, un véritable désert lunaire avant de rejoindre le Pas de Bellecombe d’où nous avons enfin pu apercevoir pour la première fois le fameux Piton de la Fournaise qui culmine à 2 632 mètres d’altitude et dont la dernière irruption remontait à seulement 2 mois. C’est l’un des volcans les plus actifs de la planète (il est en éruption environ tous les 9 mois). Après avoir descendu plus de 300 marches c’est avec émotion que nous avons pu fouler le sol fait de lave refroidie et rejoindre Formica Leo, le petit cône que vous pouvez apercevoir sur la photo ci-dessous. Nous avions l’impression d’avoir atterri sur une autre planète, c’était magique ! Nous n’avions malheureusement pas assez de temps pour nous rendre au sommet du cratère principal (il faut compter 4h de marche), ce qui finalement me donne une bonne occasion de revenir de nouveau à la Réunion. Après tout, jamais 2 sans 3 !

fournaise2 fournaise3

la plaine des Sables

 fournaise4 fournaise5IG fournaise6

copines de chaussures Aigle :)fournaise7 fournaise8 fournaise9 fournaise10

Cilaos :

Le Cirque de Cilaos se situe au centre de l’île, c’est le cirque le plus ensoleillé et le plus sec des 3 cirques.  Les paysages qui longent l’unique route qui mène au cirque sont magnifiques mais si vous souhaitez profiter du paysage vaut mieux ne pas avoir le vertige ni souffrir du mal des transports (heureusement, j’avais pensé à mettre une boîte de Nautamine dans mes bagages) car cette route est connue sous le nom de « la route aux 400 virages ». En effet la route côtoie en permanence les à-pics les plus vertigineux. Le jeu en vaut grandement la chandelle, admirez plutôt.

cilaos cilaos1cilaos3

Au-delà du cirque, la petite ville typique de Cilaos vaut également le coup d’oeil que ce soit pour flâner au milieu des cases créoles toutes plus colorées les unes que les autres, ou pour découvrir les boutiques artisanales, ou encore pour acheter quelques spécialités locales ou enfin pour louer une petite embarcation électrique pour voguer paisiblement sur l’étang la Mare à Joncs. Sans compter que Cilaos est également le point de départ de nombreux sentiers de randonnées.

cilaos5 cilaos6 cilaos8cilaos11

église Notre Dame des Neiges avec en toile de fond le Piton des Neiges (le point culminant de l’île)

cilaos4

le fameux rougail saucisse accompagné des célèbres lentilles de Cilaos, prisées du monde entier (restaurant Chez Noé – 40 rue du Père Boiteau 97413 Cilaos)

cilaos9

maison de la broderie

cilaos7cilaos2

la Mare à Joncs

les 2 photos ci-dessus ont été prises par Marion

Voilà, j’espère que vous avez aimé ce petit avant-goût de l’Ile Intense et que vous serez au rendez-vous pour la suite car croyez-moi, le meilleur reste à venir. :)

Et vous ? Avez-vous déjà été à La Réunion ou bien avez-vous prévu d’y aller ?

st-alexis6

Laisser un commentaire

Laissez-moi un commentaire, j'adore vous lire