Singapour #1 : kaléidoscope de cultures asiatiques 1/2

dream-houses

Comme vous le savez probablement, blogueuse n’est pas mon métier car je suis juriste et concilier les 2 n’est pas toujours facile surtout lorsqu’il s’agit d’invitations pour des blog trips. N’ayant pas un nombre de congés illimité, je ne peux bien sûr pas me permettre de tout accepter, même si certaines propositions sont plus que tentantes mais j’ai besoin aussi de garder des jours de congés pour partir avec le Rital. Cependant il y a des propositions qui ne se refusent pas et Singapour en fait parties !

Pourquoi ? Parce qu’il y a tellement de pays à visiter dans le monde, Singapour n’était pas dans le haut de ma liste de voyages à faire (tout comme la Corée du sud, si mon frère n’avait pas étudié la-bas, je n’y serai probablement jamais allée) et l’occasion de me rendre la-bas ne se représenterait donc probablement jamais. Si j’ai accepté ce voyage c’est aussi parce que ce blog trip était différent des autres, il s’agissait cette fois-ci de partir seule ! En effet, l’Office de Tourisme de Singapour a lancé le projet « Singapore Live » qui consistait à envoyer 10 influenceurs de différents pays européens à Singapour à des périodes différentes et de leur préparer un programme sur-mesure en fonction de leurs goûts afin de pouvoir donner une idée globale sur ce qu’il y a à voir et à faire à Singapour.

Ce voyage a donc été une très belle expérience pour moi car c’était la première fois que je partais seule mais la destination a également été une grande surprise car je ne m’attendais pas du tout à cela. Ce pays/ville est en général une simple destination de transit (non rien à voir avec le transit intestinal on est bien d’accord même s’il vaut mieux avoir un bon transit car on n’y fait que manger) mais elle mérite pourtant bien plus qu’une simple escale et je vais essayer de vous expliquer pourquoi à travers plusieurs articles.

chinatown

Je vais commencer par le côté dépaysant du lieu et par cette diversité culturelle qu’on trouve presque nulle part ailleurs. En quelques mètre vous avez l’impression d’avoir traversé la Chine et l’Inde pour finir dans le quartier arabe.  Direction Chinatown dans ce premier article pour commencer !

C’est la première fois que je prenais un avion de la Singapore Airlines, réputée pour être l’une des meilleures compagnies aériennes au monde ! C’est vrai que le service était très bien et les sièges confortables même en classe economy. Après 12 heures de vols je suis donc arrivée à l’aéroport de Changi.

plane singapore-airlines

J’ai séjourné au New Majestic Hotel, un hôtel Unlisted Collection. Il est situé dans un coin calme du quartier animé de Chinatown. La déco y est à la fois originale et design.

majestic-hall

Toutes les chambres sont décorées par des designers différents donc aucune ne se ressemble. Voici quelques photos de la mienne pour vous donner un petit aperçu de l’univers décalé du lieu.

my-room

Oui vous avez bien vu j’avais bien 2 baignoires pour moi toute seule !

my-bathtubs my-bedroom

Ca change des chambres d’hôtel classiques non ? J’ai également pu faire une petite visite de l’hôtel et des autres chambres. Comme vous pouvez le voir, on aime les baignoires et les chaises design ici. :)

bathtub majestic-chair majestic-room

Quant à la piscine elle est vraiment canonissime et en plus il n’y avait jamais personne !

bythepool swimming-pool

Si vous cherchez un hôtel à Singapour bien situé mais que vous souhaitez éviter les grands hôtels internationaux impersonnels alors le New Majestic Hotel est pour vous !

Majestic-hotel

New Majestic Hotel -31–37 Bukit Pasoh Road, Singapour

Pour ce qui est des alentours, l’hôtel se trouve dans le quartier de Chinatown. Si vous vous attendiez à voir Singapour comme une ville triste et superficielle faite seulement de grattes-ciels, regardez les photos qui suivent et on en reparle. :)

majestic-street

Bukit Pasoh Road (la rue dans laquelle se trouve le New Majestic Hotel)

old.vs.new

Keong Saik Road (la rue juste derrière l’hôtel)

blogIMG_2628

A Singapour il y a un nombre innombrables de shophouses colorées. Singapour n’a vraiment rien à envier à Notting Hill et encore moins à notre modeste rue Crémieux. Singapour = la ville 100% instagramable ! Et en plus de cela on trouve du vieux carrelage géométrique comme je les aime un peu partout à ne plus savoir où donner de la tête ! Je suis sûre que cela vous surprend, vous ne vous attendiez pas à cela n’est-ce pas ? Et ce n’est pas tout, vous risquez d’aller de surprise en surprise au fil des articles (du moins je l’espère), en tout cas un bon nombre d’entre vous qui m’avez suivie lors de mon voyage sur snapchat m’ont indiqué qu’ils n’avaient jamais imaginé Singapour de cette façon.

colorfulblogDSCF5520greenfacade facadegreenfavoritehouseblogDSCF5336 blogDSCF5338greenhouse

Club Street est un quartier branché très prisé des expatriés où se succèdent bars et restos chics.

street clubstreet

A Chinatown on y trouve bien sûr des temples bouddhistes. J’en ai visités 2, le premier étant Thian Hock Keng Temple, l’un des plus vieux temples bouddhistes-taoïstes de Singapour.

tilesblogDSCF5348

Thian Hock Keng Temple – Telok Ayer Street – SINGAPOUR

Le 2nd est le Temple de la Relique de la dent de Bouddha datant de 2005 . C’est un sanctuaire sur 5 étages (il y a 2 ascenseurs, c’est d’ailleurs assez déroutant de voir cela dans un temple) servant d’écrin à une dent présumée de Bouddha. Dans la salle principale, les fidèles viennent prier et faire des offrandes, dans les étages il y a des expositions qui racontent l’histoire du temple et de sa construction et sur le toit il y a une pagode et un jardin aux orchidées, rien que ça !

buddha-tooth-relic-templegoldtemple

Budda Tooth Relic Temple -288, South Bridge Road – SINGAPOUR

Et à côté de ces maisons colorées et de ces temples bouddhistes, à Chinatown ça pullule de restaurants traditionnels, de magasins de souvenirs et de gadgets.

chinatownblogDSCF5308blogDSCF5314

Le fruit que vous voyez ci-dessous s’appelle « durian », c’est un fruit récolté dans l’Asie du Sud-Est. Il est connu pour sa mauvaise odeur (vous pouvez me croire, il pue sacrément, il est même interdit dans certains lieux publics c’est pour vous dire !!!) mais j’ai réussi à dépasser cela pour goûter cette curiosité. Heureusement le goût est moins fort que son odeur mais je n’ai pas trouvé cela particulièrement bon non plus…

blogDSCF5311

Maintenant voici quelques adresses testées dans le quartier.

Les adresses :

J’ai déjeuné au restaurant Ember qui se situe dans l’Hôtel 1929, un autre hôtel Unlisted Collection. C’était très raffiné et vraiment délicieux malgré les mélanges quelque peu étranges pour une française tels qu’un dessert composé d’un sorbet à la bière (de la Tiger Beer plus précisément, la bière locale), de morceaux d’ananas et… de « lap cheong » une saucisse chinoise sèche fumée ! Des saveurs qui se marient pourtant étonnamment bien !

ember ember2

Restaurant Ember – 50 Keong Saik Rd, Singapore 

A côté, se trouve le Potato Head Folk, un restaurant réparti sur 4 étages dans un immeuble art déco. J’ai adoré la déco déjantée et improbable qui change à chaque étage. Ici on y mange des burgers ou on sirote un cocktail sur le rooftop.

potatoheadrooftop

Potato Head Folk – 36 Keong Saik Rd, Singapore

J’ai retrouvé Tahiana (Le blog d’Olive) qui habitait avant près de chez moi et qui vit désormais à Singapour depuis qu’elle a suivi son mari. C’était super de pouvoir parler avec elle de sa nouvelle vie singapourienne, de ses impressions, des difficultés qu’elle rencontre. On s’est retrouvé dans un petit restaurant derrière mon hôtel : le Kok Sen. C’est clairement un petit boui boui où la décoration n’est pas une priorité mais la nourriture était vraiment très bonne. Ce restaurant est d’ailleurs connu pour être l’un des meilleurs « Tze Chars » de Singapour (un stand chinois où l’on peut bien manger pour pas cher).

messytable

Kok Sen – 30 Keong Saik Rd, Singapore

Dans le quartier branché de Club Street se trouve le Bar A Thym, un restaurant français qui propose une cuisine à la fois méditerranéenne et nippone. Je me suis régalée ! Bien sûr, je n’ai pas pour habitude d’aller dans des restaurants français lorsque je voyage à l’étranger car j’aime manger local mais je ne regrette pas une seule seconde car c’était délicieux et ça restait original. Par contre, si je vous dis que c’est seulement maintenant en rédigeant cet article que je réalise que le nom du restaurant est en réalité un jeux de mots, vous me croyez ?!

blogDSCF5322

Bar A Thym – 18 Gemmill Lane – Singapore

Enfin, j’ai goûté une spécialité locale : les kaya toast. Ce sont des pains de mie toastés, beurrés (au beurre salé) et tartinés de confiture à la noix de coco. L’un des endroits les plus connus pour en manger est le Ya Kun Kaya Toast. Pour être tout à fait franche je n’ai pas trouvé cela extraordinaire mais je vous conseille quand même de goûter pour vous faire votre propre idée (c’est la 2e fois dans cet article que je vous parle d nourriture que je n’ai pas aimé, vous allez croire que je n’ai pas aimé la nourriture à Singapour mais ce n’est pas du tout vrai, vous verrez dans les prochains articles).

yakunkayatoasttea kayatoast

Ya Kun Kaya Toast 

C’est tout pour aujourd’hui, la semaine prochaine je vous parlerai du quartier malais et de Little India pour un dépaysement garanti ! En tout cas j’espère que ce premier article vous aura donné un premier aperçu positif de Singapour et donné envie d’en savoir plus.

Bon week-end !

31 Commentaires

Répondre à argone Annuler la réponse.

Laissez-moi un commentaire, j'adore vous lire