La maison normande

blogDSCF3328

Il était une fois une maison familiale perdue dans la campagne normande, qui se sentait bien seule. Autrefois, c’est ici que toute la famille se réunissait pour passer de précieux moments ensemble, mais le temps a passé et les visites se sont espacées.blogDSCF3209blogDSCF3233

Depuis, les enfants ont bien grandi. Ils ont fondé leur propre famille et n’ont plus forcément l’occasion de venir lui rendre visite pour la plus grande tristesse des aînés qui redoutent de voir la tradition s’éteindre.

Aujourd’hui le temps semble s’être suspendu dans la maison normande, les livres de la collection rose sont bien rangés et les papiers peints fleuris n’ont pas bougé d’un pouce. Chaque chose semble être restée à sa place comme si la maison était toujours habitée et que ses occupants venaient juste de s’absenter.

blogDSCF3248 blogDSCF3197 blogDSCF3253 blogDSCF3239 blogDSCF3244 blogDSCF3516 blogDSCF3543 blogDSCF3524

Un jour, un jeune couple de la famille décide d’inviter des amis pour y passer le week-end. C’est ainsi que par un samedi matin d’octobre, neuf personnes se retrouvèrent autour d’une grande table de petit déjeuner dressée par leurs charmants hôtes.

blogDSCF3258 blogDSCF3261

Tout le monde ne se connaissait pas. Certaines personnes s’étaient rencontrées par le biais d’Instagram, d’autres avaient seulement des amis en commun. Elles venaient pour la plupart de pays différents : Etats-Unis, Slovaquie, Angleterre, Singapour, Italie et France mais avaient pour point commun de vivre à Paris. C’est dans ce bouillon de diversité culturelle qu’elles vont apprendre à se connaître au cœur de la campagne normande.

blogDSCF3206blogIMG_6402-copy blogDSCF3210 blogDSCF3214 blogDSCF3218blogIMG_6474-copy blogDSCF3222 blogDSCF3231 blogDSCF3286

Lors de ce week-end normand, les amis ont profité des petits plaisirs de la vie comme courir en riant à gorge déployée à travers champs, cueillir des baies sauvages, patauger dans les flaques en bottes de pluie ou bien encore ramasser les feuilles mortes…

blogIMG_6436blogDSCF3304 blogDSCF3307 blogDSCF3320blogIMG_6461

C’est autour de verres de bon vin et en dégustant du fromage et de la charcuterie qu’ils ont partagé leurs souvenirs et refait le monde, le tout sous un soleil radieux et avec des températures dépassant largement les normales saisonnières.

blogDSCF3273 blogDSCF3277 blogDSCF3337 blogDSCF3354 blogDSCF3357 blogDSCF3374 blogDSCF3534

La maison normande n’étant en réalité pas si éloignée que ça de toute civilisation, les amis en ont profité pour flâner dans les rues de Deauville et y admirer les belles maisons à colombage.

blogDSCF3389 blogDSCF3393 blogDSCF3394 blogDSCF3398 blogDSCF3400 blogDSCF3444 blogDSCF3446 blogDSCF3447 blogDSCF3449 blogDSCF3451 blogDSCF3455

Ils ont ensuite goûté aux joies de l’été indien sur une plage pratiquement désertée. Là ils ont retrouvé leur âme d’enfant entre ramassage de coquillages, concours de sauts, batailles de crabes et lancers de parapluie.

blogDSCF3407 blogDSCF3410blogIMG_6837-copy blogDSCF3430blogIMG_6764-copyblogIMG_6766-copyblogDSCF3434blogIMG_6874-copy blogDSCF3437blogIMG_6883-copy blogDSCF3438

Le soir, les amis ont pris l’apéro face à un merveilleux ciel embrasé ! La soirée a continué par une escapade à Trouville où ils ont mangé des moules frites dans le fameux restaurant Les Vapeurs. Cette journée de rêve s’est terminée par une soirée endiablée improvisée jusqu’au milieu de la nuit.

blogDSCF3479 blogDSCF3488 blogDSCF3493 blogDSCF3496 blogDSCF3510

Le lendemain, la météo et l’ambiance étaient plus maussades. La pluie avait fait son retour comme un écho au moral des amis qui avaient le cœur lourd de devoir quitter la maison normande pour reprendre le chemin de leur routine parisienne.

Ils se souviendront longtemps de la générosité de leurs hôtes ainsi que de l’hospitalité de la maison normande qui leur a fait vivre un week-end inoubliable à la fois champêtre, gastronomique et riche en rire et émotion. Ils se sont sentis vivants.

Ils ne pensent qu’à une seule chose, revenir dans cette maison chargée de souvenirs dans laquelle ils ont créé les leurs et ont tissé des liens.  Ils se sont d’ailleurs approprié chacun la chambre dans laquelle ils ont dormi. Ils se sentent ici déjà comme chez eux.

blogDSCF3511 blogDSCF3199 blogDSCF3527 blogDSCF3523

La maison normande est ravie de cette nouvelle attention qu’on lui accorde et qu’elle mérite. Elle est maintenant prête à passer l’hiver sereine jusqu’à l’arrivée des beaux jours.

blogDSCF3232 blogDSCF3288

De gauche à droite : Jasmine, Lauren, John, Jérémie, Tricia, Hana, Le Rital

FIN

P.S. les photos sur lesquelles j’apparais ont été prises par Hana de Journey Into La Ville Lumière, vous pouvez d’ailleurs lire son article sur notre week-end normand ici.

42 Commentaires

Laisser un commentaire

Laissez-moi un commentaire, j'adore vous lire