Chez Alfred Sisley (Moret-sur-Loing)

blogIMG_2271

Tout d’abord je vous souhaite bien sûr une très belle année 2016, en espérant qu’elle nous apporte plus de paix, d’amour et de bienveillance que 2015, la santé, beaucoup de bonheur et toujours plus de flâneries !

Vous vous souvenez de la maison normande dont je vous avais raconté l’histoire il y a 1 an ? J’ai fini l’année 2015 et commencé l’année 2016 dans une maison de campagne dans le même style et chargée d’histoire mais cette fois-ci avec un grand H.

Mais qu’est-ce qu’elle a de si particulier cette maison ? C’est la maison où le célèbre peintre anglais impressionniste Alfred Sisley, vécut avec sa famille de 1892 jusqu’à sa mort en 1899, rien que ça !

blogIMG_2321

C’est grâce à mon amie Lauren que 5 autres amis, le Rital et moi nous nous sommes retrouvés dans cette maison où habite aujourd’hui une des cousines éloignées de Lauren, pour y passer le premier week-end de l’année. Voici donc le chapitre 2 de l’histoire de la Normandy Team.

blog2015-12-19-12.38

ma valise Lojel qui m’accompagne dans toutes mes flâneries

Un an après avoir passé un week-end de rêve dans la maison normande, une partie du groupe d’amis se retrouva mais cette fois sans quitter la banlieue parisienne car c’est à Moret-sur-Loing, petite ville de Seine-et-Marne, qu’ils élurent domicile pour le week-end.

blogIMG_2244

la vue du jardin

blogIMG_2236 blogIMG_2248 blogIMG_2240blogIMG_2257 blogIMG_2256 blogIMG_2270 blogIMG_2267

l’ancien atelier de A. Sisley

blogIMG_2490

C’est dans cette belle maison de campagne cosy où vécut Alfred Sisley, l’un des plus grands peintres impressionnistes de son époque, que les amis festoyèrent pour la nouvelle année à coup de bons petits plats faits maison, d’escargots, de gougères, de bûches de Noël le tout arrosé de champagne. Ils refirent le monde, dansèrent, chantèrent et s’embrassèrent sous le gui.

blogIMG_2212 blogIMG_2231blogIMG_2185 blogIMG_2308 blogIMG_2338

Le reste du week-end ils profitèrent des petits plaisirs de la vie comme faire griller des chamallows dans la cheminée, couper du bois, bouquiner au coin du feu, se faire des masques de beauté et en rire à se décrocher la mâchoire et surtout partager leurs expériences et leur culture, les amis venant tous de pays différents (Belgique, Italie, États-Unis, Inde, Singapour et France).

blogIMG_2178

blogIMG_2279 blogIMG_2251 blogIMG_2285 blogIMG_2470 blogIMG_2275

Enfin ils flânèrent bien sûr dans les rues de Moret pour découvrir la ville et comprendre ce qui avait pu tant plaire au peintre qui avait écrit le 19 janvier 1892 à son ami Tavernier ces quelques mots :

« Je suis donc depuis bientôt 12 ans à Moret ou aux environs. C’est à Moret devant cette nature si touffue, ses grands peupliers, cette eau du Loing si belle, si transparente, si changeante, c’est à Moret certainement que j’ai fait le plus de progrès dans mon art; surtout depuis trois ans. Aussi quoiqu’il soit bien dans mes intentions d’agrandir mon champ d’études, je ne quitterai jamais complètement ce coin si pittoresque ».

blogIMG_2312 blogIMG_2313 blogIMG_2314 blogIMG_2315 blogIMG_2316 blogIMG_2353 blogIMG_2359 blogIMG_2361 blogIMG_2375

toise qui rappelle les inondations à Moret (pour info Le Rital mesure 1m87)

blogIMG_2383

J’ai testé l’étanchéité de mes bottes Aigle et je confirme leur étanchéité parfaite ! :)

blogIMG_2386 blogIMG_2401 blogIMG_2405 blogIMG_2413

la maison Raccolet

blogIMG_2415

la Mairie

blogIMG_2418

L’hôtel de ville

blogIMG_2421 blogIMG_2432

L’église Notre-Dame

blogIMG_2433

le musée du sucre d’orge

blogIMG_2436

le moulin Provencher à droite

blogIMG_2438

la Porte de Bourgogne 

blogIMG_2448

un moulin à tan

blogIMG_2468

Sisley-le_pont_de_moret-1893_huile_toile-orsay

peinture de Alfred Sisley – « Le pont de Moret » (1893) – huile sur toile actuellement au Musée d’Orsay

blogIMG_2474 blogIMG_2478 blogIMG_2481

Les amis se laissèrent porter par la magie de cette petite cité aux allures de carte postale, et comprirent instantanément l’amour d’Alfred Sisley pour ce lieu si romantique. Il se jurèrent de continuer à se retrouver à la campagne pour passer des week-ends bucoliques comme celui-ci et repartirent en direction de la Ville Lumière, le cœur lourd mais l’esprit léger.

blogIMG_2344

Le Rital, Lauren, Mathieu, Franklin, Jasmine, Preeti

FIN

18 Commentaires

Laisser un commentaire

Laissez-moi un commentaire, j'adore vous lire